Anthea

Anthea

Anthea

 A NOTRE SUJET

Bienvenue sur le site de Marlène et Jean-Claude Maillard.

Partis de Cherbourg en 2006, nous naviguons au « gré du vent » sans contrainte. A Gibraltar, nous avions le choix entre les Antilles via peut-être le Brésil ou la Méditerranée. Ayant déjà passé des vacances aux Caraïbes nous avons conclu qu’une plage avec des cocotiers restera toujours une plage avec des cocotiers. La majorité des bateaux sont partis dans cette direction mais nous avons opté pour la Méd. Afin d’éviter de parcourir la route en sens inverse, nous avons traversé le canal de Suez. Après une année en Mer Rouge, nous partons pour l’Asie via le Golfe d’Aden en direction de l’Inde afin de visiter ce grand pays peu fréquenté par les navigateurs de plaisance. Le Sri Lanka , la Malaisie , la Thaïlande, Singapour, Bornéo, Brunei, les Philippines, Taïwan, le Japon, la Corée, la Russie, ont été nos étapes en Asie.Nous sommes maintenant en Alaska.

MONTHEY,LE 24 Septembre 2017

Nous sommes de retour en Suisse. Après cette saison chargée JC met à jour le site.Vous trouverez à la page « Vers le nord » les détails et péripéties de ce long voyage, en Russie, en Alaska le long des îles Aleoutiennes.

Vers le nord

ANTHEA

Est un OVNI 455 du chantier Alubat est un dériveur intégral en aluminium. Avec un tirant d’eau variant de 0,90cm à 2,40m nous pouvons fréquenter les mouillages peu profonds. Sa longueur de 14,64 m et sa largeur de 4,35 ont permis l’aménagement de 3 cabines et 2 salles de bain en plus des nombreux rangements. Vous trouverez tous les détails techniques à la page caractéristiques ou équipements.

Mise à jour du 24.10.2017

La page « vers le nord » a été mise à jour dans « Livre de bord » Vous trouverez nos coordonée a la la page « Contactez nous ». Abonnez vous au flux des mises a jour.

Quelques chiffres

Durée du voyage en années

Pays visités

Millier de miles parcourus

L’équipage

Lodio, dapibus ac facilisis in, egestas eget quam. Integer posuere erat a ante venenatis dapibus posuere velit aliquet. Cras justo odio, dapibus ac fac.

Marlène

Jean-Claude